Asociación Andaluza de Egiptología (ASADE). Egiptologos.com


 Más sobre el descubrimiento en la tumba de Tut 

04/10/07
Tout, toujours sous les feux de la rampe

Découverte. Huit paniers pleins de fruits et datant de plus de 3 000 ans ont été découverts dans la tombe de Toutankhamon. Par ailleurs, un débat sur sa couleur
vient d’éclater, de quoi confirmer la légende de ce pharaon.

Une équipe d’archéologues égyptiens, menée par le secrétaire général du Conseil Suprême des Antiquités (CSA), Zahi Hawas, a fait cette découverte dans la salle du trésor du tombeau de Toutankhamon, dans la Vallée des rois.

« Les huit paniers découverts contenaient de grandes quantités de fruits de doum, qui sont toujours dans un bon état de conservation », a affirmé Hawas dans un communiqué. Ces fruits ovales et sucrés du palmier doum étaient offerts au défunt dans l’Egypte ancienne. Ils sont surtout consommés dans le sud du pays du Nil.

Les paniers, des offrandes funéraires, sont hauts de 50 cm, a indiqué de son côté Ali Al-Asfar, un responsable des antiquités à Louqsor.

Vingt récipients en forme de poire et d’un mètre de haut, portant le sceau de Toutankhamon, ont également été retrouvés. Ils sont probablement remplis de victuailles destinées au voyage du pharaon vers l’au-delà et seront ouvertes dans les jours à venir, selon Hawas. Mort très jeune, Toutankhamon, dernier pharaon de sa dynastie, a régné sur l’Egypte de 1334 à 1325 av. J.-C. au cours d’une période des plus tumultueuses de l’histoire égyptienne. Il est monté sur le trône à l’âge de neuf ans. Sa mort reste encore un mystère qui passionne les archéologues.

A-t-il été tué ? Une cicatrice sur le crâne passée récemment au scanner n’a pu dévoiler s’il s’agit d’une chute involontaire ou d’un coup qui lui a été porté. Quoi qu’il en soit, c’est par son intermédiaire, et peut-être même à son insu, comme le soutiennent certains archéologues, qu’il rendit l’Egypte à l’orthodoxie amonienne suite à la période amarnienne au cours de laquelle Akhenaton (1379-1362) avait établi le culte du dieu Aton, une hérésie selon les prêtres d’Amon, et un culte d’un dieu suprême Aton, qui préfigure le monothéisme, selon certains historiens. D’ailleurs au départ, Toutankhamon s’appelait Toutankhaton. On ignore la parenté entre Toutankhamon et son prédécesseur, Akhenaton.

Toutefois, il serait son demi-frère, selon beaucoup de chercheurs Une aura, des imbroglios, tous les éléments d’une intrigue passionnante, donc. De quoi donner de l’importance à un pharaon dont on considère faussement qu’il n’aurait pas eu d’importance. Mais dans l’histoire, les périodes et les phases de transition restent d’une importance majeure.


Un pharaon noir ?

Autre aspect qui a fait que le jeune roi est revenu sous les feux de la rampe, sa couleur. Zahi Hawas a affirmé qu’il n’était pas noir, en dépit des affirmations de militants américains de la cause noire. « Toutankhamon n’était pas noir et dépeindre la civilisation de l’Egypte ancienne comme étant noire ne repose sur aucun élément de vérité », a-t-il déclaré.

Hawas a ajouté qu’il entendait ainsi répondre à des manifestants qui avaient demandé que soit reconnue l’appartenance à la race noire du pharaon au début du mois de septembre, à l’occasion d’une conférence qu’il avait donnée à Philadelphie.

Les manifestants avaient également affirmé que les représentations du pharaon avaient été retouchées afin de lui éclaircir la peau lors de l’exposition « Toutankhamon et l’âge d’or des pharaons », qui doit quitter Philadelphie pour ouvrir à Londres en novembre.

Dès son ouverture à Los Angeles en juin 2005, l’exposition avait soulevé un concert de protestations de la part de défenseurs des droits des noirs américains, qui avaient exigé qu’un buste représentant un Toutankhamon à la peau blanche soit ôté de la vue du public. Le visage du pharaon légendaire avait été reconstitué en 2005 à partir d’un scanner de sa momie, découverte intacte en 1922 près de Louqsor, en Haute-Egypte. Les protestataires avançaient notamment que des études avaient montré que les anciens Egyptiens étaient noirs et que la dynastie de Toutankhamon avait des racines nubiennes ou éthiopiennes, donc noires.

Sa tombe avait été découverte en 1922 par l’archéologue britannique Howard Carter et se distinguait par sa richesse inouïe du fait qu’elle est restée inviolée. Depuis, elle donne à rêver et éveille et des fantasmes et des recherches les plus sérieuses.

Fuente: Al Ahram Hebdo

Tema:  Descubrimientos . Enviado el jueves, 04 de octubre de 2007 a las 20:35


<< Anterior  1  ... 226 227 228 ... 619  Siguiente >>

Web alojada y mantenida por Egiptomania.com

Apúntate a la lista de correo de Egiptomania.com

Aviso Legal
© Juan de la Torre Suárez
Todos los derechos reservados.

Haz de Egiptomania.com tu página de inicio


Ofertas de Viajes a Egipto Baratos | Viajes a Egipto | Viajes a Jordania | Viajes a Turquía | Viajes a Marruecos | Viajes a Andalucía | Vacaciones de Verano
Buscador de Cruceros | Buscador de Hoteles

Oferta Destacada: Viajes a Egipto Navidad/Fin de Año 2018-2019

Esta Web utiliza "cookies" 🍪 tanto propias como de terceros para recopilar información estadística y publicitaria. Si continúas navegando aquí, significará que aceptas su uso. + Información Cerrar